La consommation de viande et la distinction

Recherchant des documents sur l’alimentation pour un TD que je donne à la faculté Lyon II, je suis tombée sur un court article (3 pages) d’Arnaud Frauenfelder intitulé « Consommations de viande, distinctions et régulations sociales » paru dans la revue Carnet de bord en sciences humaines en 2008. Le numéro de la revue est consultable en intégralité sur le net.

Cet article est l’occasion pour l’auteur de revenir sur les différenciations sociales des pratiques alimentaires et plus particulièrement la viande : consommations et appétences sont clivées socialement. Viande blanche, rouge, maigre ou grasse… : les formes de consommation sont diverses et révèlent encore aujourd’hui des formes de distinction.

L’occasion de rappeler l’existence sur cette question de l’article fondateur de Claude Grignon et Christiane Grignon et intitulé « Styles d’alimentation et goûts populaires » paru en 1980 dans la Revue française de sociologie (et quant à lui disponible sur persée)


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

3 réflexions au sujet de « La consommation de viande et la distinction »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.