Sociologie des rapports à l’argent

Confrontée à la recherche de références sur le rapport à l’argent (envisagé de façon large)  suivant les classes sociales,  je remarque qu’un grand nombre d’ouvrages ont œuvré à la compréhension de celui-ci dans une thématique de rapports de genre et de sociologie des couples.  Parmi eux

  • Laurence Bachmann dans De l’argent à soi. Les préoccupations sociales des femmes à travers leur rapport à l’argent (PUR, Le Sens social, 2009)
  • Caroline Henchoz dans Le couple, l’amour et l’argent. La construction conjugale des dimensions économiques de la relation amoureuse (L’Harmattan, coll. Questions sociologiques, 2008)
  • Hélène Belleau, Caroline Henchoz, L’usage de l’argent dans le couple, pratiques et perceptions des comptes amoureux. Perspective internationale (L’Harmattan, coll. Questions sociologiques, 2008)

Une perspective dans le prolongement des thèses de Viviana Zelizer sur le marquage de la monnaie (La signification sociale de l’argent, 1994/2005)1

L’argent dans le couple est envisagé comme un enjeu de pouvoir : sous les termes d’indépendance et d’autonomie économique et financière, partage des tâches…2

Où trouver des références qui soient plus de l’ordre de la compréhension du rapport à l’argent des acteurs en ascension sociale :  modes de dépense ? , rapports à l’épargne… Je trouve des références traditionnelles du côté d’Elias (La société de cour, 1969) et Veblen (La Théorie de la classe de loisir, 1899/1970), aussi du côté de Janine Mossuz-Lavau, L’argent et nous (Éditions de La Martinière, 2007), sans toutefois être satisfaite…  Des idées ?

  1. Cf également l’article d’Isabelle Guerrin, « Le sexe de la monnaie », in Journal des anthropologues, 2002 []
  2. Ce qui fait penser au traditionnel ouvrage de De Singly, Fortune et infortune de la femme mariée, 1988 où la métaphore économique est filée tout au long de l’ouvrage : livret de chacun des époux, dot, rentabilité des diplômes… []

Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l’ENS de Lyon

7 thoughts on “Sociologie des rapports à l’argent”

  1. Ben spontanément je pense aux travaux de votre \confrère\ (?) Frédéric Rasera sur l’argent des jeunes footballeurs (par exemple sa communication au colloque \la distinction 30 ans après\)

    Sinon, on ne peut pas vraiment dire que la prostitution soit une situation d’ascension sociale, mais elle peut constituer une situation d’afflux financier, il faudrait éventuellement voir de ce côté là ? Par exemple C. Hoigard et L. Finstad, Backstreets: Prostitution, money and love, Pennsylvania State University Press, 1992.

    1. Celle-ci je connais, mais n’y trouve pas mon bonheur, pas assez approfondi de manière théorique, pour les autres références, je vais aller voir ! merci

  2. Une équipe du CENS (centre nantais de sociologie) que je coordonne avec mon collègue Gilles Lazuech travaille depuis 2007 sur les usages sociaux de l’argent. Une première enquête sur les populations aux faibles revenus est présentée dans quelques articles ou chapitres d’ouvrages (voir site du Cens – Université de Nantes – auteurs : Moulévrier et Lazuech).
    Un rapport final est en cours d’écriture et un colloque sur \les usages sociaux de l’argent\ les 6 et 7 juin prochain à l’Université de Nantes – Cité des congrès va réunir un ensemble de chercheurs (principalement sociologues) autour de ces questions.
    Le programme est en cours de finalisation et sera en ligne sur le site du CENS rapidement.

  3. Bonjour,

    Une erreur s’est glissée dans la référence que vous citez de notre livre intitulé \L’usage de l’argent dans le couple, pratiques et perceptions des comptes amoureux. Perspective internationale (L’Harmattan, coll. Questions sociologiques, 2008)

    Les auteurs sont inversés. Il s’agit de Hélène Belleau et Caroline Henchoz…, cela facilitera les recherches pour vos lecteurs.

    Merci de faire la correction !

    Cordialement,

    Hélène Belleau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.