La consommation

La consommation. Un ouvrage de Dominique Desjeux (Puf, coll. « Que sais-je ? », 2006)

Le livre de Dominique Desjeux propose un tour d’horizon d’un domaine on ne peut plus classique des sciences sociales, avec une ambition d’accessibilité et de simplicité qui fait sa force, mais aussi certaines de ses faiblesses : la petite taille de l’ouvrage ne permet pas d’avoir une présentation très détaillée de ces analyses, et il est également possible de discuter la pertinence de certains choix : il ne s’agit pas d’une présentation des analyses strictement sociologiques de la consommation, mais au contraire d’une sélectoin s’inscrivant dans « une vision pluraliste de l’analyse de la consommation » sans « fatwa idéologique ». Ainsi sont présentées à la fois les analyses fondatrices de Veblen, Halbwachs, Bourdieu tout autant que celle des « sociostyles » de Cathelat ou des tribus de Maffesoli. Dans cette optique, les travaux actuels du marketing, des sciences cognitives et de la psychologie ne sont pas omis. L’ouvrage a donc volonté à « ratisser large », du « chef de produits aux militants consuméristes », ce qui en satisfera beaucoup, et déroutera certainement celles et ceux qui sont habitués à une approche strictement sociologique des phénomènes de consommation.

Lire la suite de cette note de lecture sur Liens Socio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.