Une bonne introduction à la sociologie de Durkheim

A l’heure où à Lyon, les cours vont reprendre à la faculté, je prépare mes cours pour des Licence 1 pour le semestre qui vient. J’ai découvert Comprendre Durkheim de Jacques Coenen-Huther aux éditions Armand Colin, sorti en juillet dernier. Clair, accessible, sans être simpliste, il constitue une bonne entrée en matière,  peut-être plus digeste que le Repères de P. Steiner La sociologie de Durkheim (La découverte, 2004), qui n’en constitue pas moins un outil indispensable.

J’ai redécouvert par la même occasion 1895. Durkheim. L’avènement de la sociologie scientifique (Berthelot, Presses Universitaires du Mirail, 1995) à lire également.

Durkheim et le suicide d’Emma Bovary

Christian Baudelot et Roger Establet, Durkheim et le suicide, Paris, 1984, p 82-88

 » L’un des suicides littéraires les plus célèbres est celui d’Emma Bovary; c’est aussi l’un des plus improbables. Femme, jeune, mariée, mère d’un enfant, rurale et catholique, elle cumulait les traits dont Durkheim a montré qu’ils constituaient les facteurs les plus efficaces de la préservation du suicide. Et pourtant elle se tue, dans le roman comme dans la vie: Flaubert n’a rien inventé, il s’est inspiré jusque dans le moindre détail d’un fait divers réel […].

D’après Durkheim, Emma Bovary avait moins de 74 chances sur 100 000 de se suicider, alors que Rodolphe en avait lui plus de 985. Flaubert s’étend sur le premier et ne souffle mot du second, ô combien plus commun. Or, l’ambition sociologique du romancier ne fait aucun doute : l’atteste clairement le sous-titre choisi par Flaubert (Mœurs de Province) « 

La croyance en la famille d’Emile Durkheim

« Père et chef de famille, ce savant était destiné à l’être autant par tendresse instinctive que par conviction sociologique. La famille a peut-être été son sujet d’étude et son cours de prédilection .Il croyait à sa nécessité et à sa bienfaisance intime. Il redoutait tout ce qui pouvait la désorganiser ou l’affaiblir. Il voyait en elle, le foyer moral par excellence, où s’élaborent et où se pratiquent, avec l’exemple et sous l’autorité des parents, toutes les vertus fondamentales, le respect du devoir, le goût de la justice, l’habitude de l’altruisme « 

G Davy, Emile Durkheim, Annuaire de l’Association amicale des anciens élèves de l’école normale supérieure, 1919

cité dans Christophe Charle,  » Le beau mariage d’Emile Durkheim », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 1984, n° 1, pp. 45-49.