Une nouvelle attaque contre les sciences sociales : le nouveau programme de SES

Le Ministère vient de communiquer son projet de nouveau programme de sciences économiques et sociales (SES) de seconde. Ce projet de programme réoriente profondément les finalités de l’enseignement de SES et fait disparaître ce qui fonde le projet des SES (pluridisciplinarité, réflexion fondée sur l’approche complémentaire par les sciences sociales des faits de société).

D’une part les thématiques  sociologiques sont reléguées au rang d’options. Le programme prévoit douze thèmes dont dix obligatoires, vous imaginez sans peine que les thèmes les plus sociologiques font partie des deux derniers thèmes optionnels …

D’autre part disparaissent dans ce nouveau programme des notions qui font sens pour les élèves : la famille, l’emploi qui sont des thèmes qui leur parlent et font sens compte tenu de leurs expériences.

Sous couvert de cette réforme, c’est une conception monolithique et hiérarchisée des sciences qui est promue : à l’économie mathématisée la toute-puissance !  qui  devient la référence, elle masque pourtant les problématiques de notre société contemporaine.

” Suppression des questionnements sur l’emploi et le chômage, sur l’investissement, sur les revenus et les inégalités ou encore sur les transformations de la famille au profit de questions sur l’épargne, la fixation des prix (y compris du prix d’équilibre) dans une perspective positiviste et monolithique de l’économie.” (Le communiqué de l’APSES)

Cette réforme promeut une transformation globale de l’esprit des SES à l’encontre de considérations pédagogiques et citoyennes. En tout cas  en ce qui nous concerne,  nous avons passé un concours de SES, parce que nous sommes attachés aux sciences sociales et nous ne souhaitons pas voir disparaitre la sociologie…

Pour en savoir plus :

Le communiqué de l’APSES

– Une synthèse des critiques sur le site de l’IDES (Institut pour le développement de l’information économique et sociale)

– Le post de Denis Colombi “La victoire des bisounours ?

– Sur Rue89, le chômage disparaît du programme d’éco de seconde

Frédérique & Benoit


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

2 réflexions au sujet de « Une nouvelle attaque contre les sciences sociales : le nouveau programme de SES »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search