Une anthropologue chez les geisha

Liza C. Dalby,  est une anthropologue qui a conduit sa thèse sur les geishas à l’université de Stanford. Elle a eu l’immense privilège de pouvoir observer le monde des geishas de l’intérieur, puisqu’elle a intégré la communauté de Pontocho au Japon pendant 14 mois, en 1978, sous le nom de Ichigiku. Invitée à partager la vie des geishas, elle nous livre dans son ouvrage Geisha, paru en 1983, un témoignage unique sur les communautés geisha. Si l’ouvrage s’éloigne des canons de la recherche sociologique par la subjectivité de l’expérience vécue au Japon, rendue de façon permanente dans l’ouvrage qui est écrit à la première personne, il n’en ressort pas moins que cet ouvrage reste un témoignage important sur la vie des geishas. Parmi ses autres ouvrages, Liza Dalby propose avec Kimono: Fashioning Culture, une étude du kimono dans la culture du Japon


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search