La fécondation in vitro en France

Le numéro de Populations et Sociétés de décembre 2008  “200 000 enfants conçus par fécondation in vitro en France depuis 30 ans” d’Élise de La Rochebrochard fait le point sur la fécondation in vitro : techniques médicales, débat éthique, évolution.
Au total, depuis les débuts de la technique, près de 200 000 enfants auront été conçus par FIV en France à la fin de l’année 2008. Cette progression continue résulte à la fois d’un recours plus fréquent à la FIV et d’un meilleur taux de succès (actuellement 20 à 25 % des tentatives mènent à la naissance d’au moins un enfant vivant).

La proportion de naissances obtenues par la seule technique de FIV n’a cessé de progresser au cours des vingt dernières années, passant de 0,52 % des enfants conçus par FIV en 1988 à 1,74 % en 2006 (soit un rythme moyen de hausse de + 0,72 % par décennie). Si la tendance se poursuivait, plus de 2 % des enfants pourraient être conçus par FIV en France en 2010.

Le nombre d’enfants conçus par FIV dans le monde pour la seule année 2000 est estimé autour de 200 000, soit autant que le nombre d’enfants conçus par FIV en France sur l’ensemble de la période 1981-2008. Environ 5 % de ces naissances de l’année 2000 ont eu lieu en France, contre plus de 15 % aux États-Unis.


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search