Une société littéraire. Sociologie d’un atelier d’écriture

Une société littéraire. Sociologie d’un atelier d’écriture, un ouvrage de Frédéric Chateigner (Editions du Croquant, septembre 2008, 22€, 222 pages)

Le présent ouvrage consiste en une monographie d’un atelier d’écriture d’adultes d’une grande ville de province. L’enquête a été menée par observation participante à découvert, à raison de deux soirées par semaine, entre décembre 2003 et juin 2004. Les ateliers d’écriture sont partie intégrante de ce que Claude Poliak [1] appelle les « univers de consolation » de l’écriture amateur, aux côtés des concours de nouvelles, de l’autoédition. Mais l’atelier d’écriture a cette particularité que l’activité d’écriture s’y fait en commun, en un lieu et un temps déterminés, et donc en public. L’atelier d’écriture se présente donc comme une institution encadrant et dirigeant le processus d’écriture. L’ouvrage est l’occasion de reposer la question déontologique et méthodologique de l’observation participante [2] : comment étudier en détail un atelier d’écriture sans y participer ? Les avantages de la position d’observateur participant surpassent-ils les risques de l’investissement dans le jeu que suppose la participation ? Mais également de s’interroger sur les rapports entre sociologie et littérature. Le risque est grand pour le sociologue de se prendre au jeu de l’écriture littéraire et de se « transformer en auteur », ainsi que l’a noté Claude Grignon [3].

Le premier chapitre est l’occasion pour Frédéric Chateigner de poser des repères sur l’offre d’ateliers d’écriture en France. Il faut noter que l’offre d’ateliers d’écriture est très diversifiée. L’auteur identifie plusieurs pôles autour desquels s’organise l’offre : les ateliers qui mettent l’écriture au profit d’autres fins (cure psychologique, apprentissage scolaire, insertion sociale, formation professionnelle), ceux qui ont pour but la pratique littéraire.

Lire la suite de cette note de lecture sur Liens Socio


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search