Loger les immigrés. La Sonacotra 1956-2006

Loger les immigrés. La Sonacotra 1956-2006, un ouvrage de Marc Bernardot (Editions du Croquant, coll. “Terra”, 2008)

Dans les années 50, la conjonction de plusieurs phénomènes crée une situation de concentration de la main d’œuvre immigrée, en provenance de l’Algérie pour une grande part, dans et autour des villes de métropole. Les conditions de logements des ouvriers algériens en métropole, pour la plupart jeunes et célibataires, étaient alors mauvaises. Un rapport du Conseil économique et social en 1956 traite du problème du logement de ces travailleurs, en insistant sur la nécessaire amélioration de l’hygiène dans les logements et cherche par là à lutter contre l’itinérance ouvrière. La création de la Sonacotral, société d’économie mixte ayant pour objet le financement, la construction, l’aménagement de locaux d’habitation destinés aux Français musulmans d’Algérie venus travailler en métropole et leurs familles, avait pour objectif au moment de sa fondation d’assurer un logement décent et équipé à cette catégorie particulière de Français, mais également d’assurer l’ordre public. La mission qualitativement assez floue, oscille entre urgence, celle de la décolonisation, de l’immigration de travailleurs et le long terme, un objectif d’aménagement urbain. L’ensemble du processus de création de la Sonacotral se fait sous l’égide du ministère de l’Intérieur. Il s’agit de procurer aux travailleurs originaires d’Algérie des conditions d’habitation analogues à celles des travailleurs métropolitains. La formule de logement retenue est celle des foyer-hôtel, le logement est de type F5 ou F6, censée être adapté au logement des célibataires, avec des chambres séparées par des cloisons. La responsabilisation des occupants passe par le paiement d’un loyer, des gérants sont recrutés parmi les anciens fonctionnaires et anciens officiers et sous-officiers ayant fait leur carrière en Afrique du Nord, qui connaissent bien la langue et le mode de vie musulman.

Lire la suite de cette note de lecture sur Liens Socio


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.