Les universitaires

Les universitaires. Un ouvrage de Christine Musselin (La Découverte, coll. “Repères”, 2008, 119 p.)

On vient de parler beaucoup de l’opacité du recrutement des enseignants-chercheurs à l’université, à la suite de la publication d’une étude en montrant le « localisme »1. Parallèlement, la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) vise à modifier les bases de ce mode de recrutement, notamment en donnant plus d’initiative et donc de pouvoir aux présidents d’université. D’un point de vue diachronique, l’université et son personnel enseignant ont connu des bouleversements importants liés, en partie, à la massification de leur public. Ainsi, le nombre d’enseignants du supérieur est passé de 8131 représentant 0,03% de la population active en 1960 à 89400 en 2005, soit 0,4% de la population active. Cette évolution structurelle se double d’une évolution professionnelle, concernant les enjeux et contraintes de l’exercice de cette activité. L’ouvrage propose de comparer le cas français aux cas allemand et américain de façon à en montrer les points communs et les divergences.

Lire la suite de cette note de lecture dans Liens Socio

  1. Godechot Olivier, Louvet Alexandre, 2008, « Le localisme dans le monde académique : un essai d’évaluation », La vie des idées : http://www.laviedesidees.fr/Le-localisme-dans-le-monde.html. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Benoit Ladouceur (13 juin 2008). Les universitaires. Socio-Voce. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ug4t


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search