Le réseau pensant. Pour comprendre la société numérique

Le réseau pensant. Pour comprendre la société numérique. Un ouvrage sous la direction de Pascal Lardellier et Philippe Ricaud (Editions universitaires de Dijon, coll. “Sociétés”, 2007, 192 p.)

Cet ouvrage dirigé par Pascal Lardellier et Philippe Ricaud rassemble les analyses de spécialistes des sciences de l’information et la communication. Ces contributions, toutes assez courtes, s’organisent en quatre blocs. La première partie, intitulée, « Penser la société numérique », adopte une posture de réflexivité épistémologique sur les technologies de l’information et de la communication (TIC). Serge Proulx dans sa contribution « Penser les usages des TIC aujourd’hui : enjeux, modèles, tendances », défend la thèse qu’Internet est plus qu’un nouveau media. Associé à l’instauration de la « société en réseaux »1, Internet est perçu comme vecteur d’innovation économique et sociale. L’auteur distingue sept sphères de changements associés à Internet : communication, politique, sociabilité, identité, création culturelle, travail humain, économie. Il s’agit alors pour Proulx, ces bases posées, de démontrer quels sont les nouveaux usages des TIC induits par Internet. Ces usages sont malheureusement plus listés que véritablement explicités, et la recherche par l’auteur de la « construction sociale des usages », présentée comme un modèle d’analyse, gagnerait à être appliquée de manière tangible à un cas concret pour être totalement compréhensible : le chapitre, stimulant dans son caractère programmatique, laisse le lecteur sur sa fin. Mais c’est aussi le cas de l’ensemble des chapitres, ce qui est dû à l’économie générale de l’ouvrage proposant de nombreuses contributions qui ont vocation à stimuler l’intérêt du lecteur, exposant les enjeux des recherches sans y répondre pleinement.

Lire la suite de cette note de lecture sur Liens Socio

  1. Manuel Castells, La société en réseaux, Paris, Fayard, 1998. []

Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search