L’ordre sexué. La perception des inégalités femmes-hommes

L’ordre sexué. La perception des inégalités femmes-hommes. Un ouvrage de Réjane Sénac-Slawinski (Puf, coll. “Le lien social”, 2007, 364 p., 29€)

En tant qu’être sexué, nous expérimentons deux universalismes contradictoires, celui de l’appartenance à une communauté d’égaux en notre qualité de citoyen, et celui de la différence comme source d’inégalités. La prévalence de l’universalisme de la différence sexuelle sur celui des droits dits naturels, amène Réjane Sénac-Slawinski à se demander si l’on peut penser les différences hommes-femmes dans l’égalité démocratique, et si oui selon quelles modalités ? L’utilisation de la notion d’ordre dans le titre de l’ouvrage a pour ambition d’introduire une réflexion sur la spécificité des différences hommes-femmes dans l’élaboration de l’ordre social et politique d’une société démocratique. L’idée de l’auteure est que « le discours sur les différences hommes-femmes s’inscrit dans la légitimation, voire la construction, d’un ordre naturel, social et politique ».

Lire la suite de cette note de lecture sur Liens Socio



Citer ce billet
Frédérique Giraud (2007, 14 décembre). L’ordre sexué. La perception des inégalités femmes-hommes. Socio-Voce. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ug56

Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search