Les pères maternent au Moyen-Age

Danièle Alexandre-Bidon, « Images du père de famille au Moyen Âge », Cahiers de recherches médiévales, n°4, 19971

A l’origine de cet article, la volonté de pallier  une lacune et un biais dans les études sur la famille médiévale : l’absence des pères. Danièle Alexandre-Bidon montre combien les pères ont été exclus des histoires de famille médiévales, ou bien cantonnés à un rôle de « père fouettard ». Même dans l’Histoire des Pères et de la paternité parue en 1990 (par Jean Delumeau et Daniel Roche), le rôle des pères ne connaît pas un meilleur sort, puisqu’on peut y lire qu’ « à vrai dire le père paraît assez peu »[1] Ce livre est à cet égard très révélateur de la vision du père médiéval qui prédomine et de la faible place qu’on lui accorde.

Or, l’on sait désormais « que les pères médiévaux apprenaient à marcher à leurs enfants d’un an et demi, prenaient la température tous les jours de leurs enfants malades baignaient les enfants, ou surveillaient leurs jeux en les consolant et en les défendant lorsqu’un autre gamin leur avait dérobé leurs jouets, voire encore achetaient la layette, comme le noble Paston. » Les pères « maternent » donc au Moyen Âge.   Il est donc nécessaire de mettre en valeur le caractère affectif des relations liant père et enfants, et les sources iconographiques se révèlent être un matériau très utile, comme le démontre Danièle Alexandre-Bidon. Joseph apparaît dans l’iconographie comme un père « maternant ». Cet article fait l’inventaire des images du père : père initiateur et éducateur, affectueux, soucieux…


[1] S. Melchior-Bonnet, « De Gerson à Montaigne, le Pouvoir et l’amour », p. 56

  1. Consultable sur revues.org, mis en ligne le 04 septembre 2007. URL : http://crm.revues.org//index963.html. Consulté le 25 octobre 2009 []

Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Une réflexion sur « Les pères maternent au Moyen-Age »

Répondre à Julie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.