Les données chiffrées en sciences sociales

Les données chiffrées en sciences sociales. Du matériau brut à la connaissance des phénomènes sociaux, un ouvrage de Corine Eyraud (Armand Colin, coll. “Cursus”, 2008)

C’est une logique pédagogique qui anime la conception de l’ouvrage Les données chiffrées en sciences sociales. Logique de découverte des problèmes que pose l’utilisation des statistiques, à travers l’initiation aux méthodes de calculs, la mise en place d’un vocabulaire statistique et démographique de base, et l’apprentissage de la lecture et de l’interprétation de tableaux. Il s’agit à la fois de proposer des éléments pour apprendre à lire de façon critique les statistiques et de parer à leur utilisation incontrôlée dans le débat public.

Le premier chapitre est consacré à la définition d’un vocabulaire initial pour la prise en main de statistiques : tableau en effectifs, variables qualitatives et nominales, modalités d’une variable, variations absolues et variations relatives…Il permet d’aborder un certain nombre de questions fondamentales : comment comparer des effectifs ou des pourcentages, comment parler de la différence entre pourcentages, comment changer de base ?… L’exercice un qui accompagne le “cours”, permet de donner des éléments de méthode pour le choix et le calcul d’une population de référence. L’enquête « Emploi » de l’INSEE réalisée en mars 1998 donne un effectif de jeunes (16-25 ans) au chômage de 793 000 : à quelle population de référence pertinente peut-on rapporter ce chiffre ? A la population résidant en France ? À la population de 16-25 ans ? À la population active des 16-25 ans ? L’explicitation des différents choix possibles, faux ou plus ou moins pertinents permet d’attirer l’attention sur des erreurs fréquentes.

Lire la suite de cette note de lecture sur Liens Socio


Publié par

Frédérique Giraud

Agrégée de SES, doctorante en sociologie, allocataire-monitrice à l'ENS de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.