Conférence de Jean-Pierre Poulain jeudi 4 février

Nous recevons ce jeudi 4 février Jean-Pierre Poulain à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon (site Descartes) pour une conférence sur l’obésité

L’obésité, un objet pour les sciences sociales ?

Jean-Pierre POULAIN

Professeur de sociologie, Université de Toulouse Le Mirail

jeudi 4 février 2010 à 18 heures en salle F008

L’obésité n’a cessé ces dernières années de mobiliser le milieu médical, de questionner les différentes instances scientifiques, d’interpeller le monde politique et de faire à intervalles réguliers les grands titres des médias. Quels peuvent être les apports des sciences sociales à la compréhension et à la prise en charge de ce sujet devenu « de société » ? Les dimensions sociales de l’obésité ne se réduisent pas à ses déterminants sociaux, et il convient donc de prendre en compte les controverses scientifiques qui traversent cette question afin de mettre au jour les jeux de concurrence entre acteurs du système médical, de l’agro-alimentaire, de l’industrie pharmaceutique, des médias et des différents ministères concernés.

Jean-Pierre Poulain est professeur de sociologie à l’Université de Toulouse Le Mirail. Il est notamment l’auteur de Sociologies de l’alimentation (Puf, 2002), et récemment de Sociologie de l’obésité (Puf, 2009).

La rencontre est animée par Frédérique Giraud.

Demain 18h, conférence de Pascale Trompette

Cycle de conférences “Au fil du travail des sciences sociales”

Le marché des défunts Pascale TROMPETTE

Jeudi 17 décembre 2009 à 18 heures en salle F005 à l’Ens-Lsh (Lyon, metro B arrêt Debourg)

Le secteur des pompes funèbres français est entré dans la sphère du marché concurrentiel depuis la loi Sueur de 1993, après deux siècles de monopole réglementé. Il constitue en cela un cas exemplaire, qui permet d’analyser les processus de construction historique et politique de création d’un service public concurrentiel dans un domaine aux enjeux civiques et sociaux forts, entre État, Eglise et entrepreneurs privés. Contribution au renouvellement de la sociologie économique contemporaine, le travail de Pascale Trompette analyse le fonctionnement concret de ce marché à travers l’étude des pratiques concurrentielles, des règles de régulation et de la relation de service dans un domaine marqué par le poids du sacré et le rapport à l’intime.

Pascale Trompette est directrice de recherches en sociologie au CNRS, et membre du laboratoire Pacte Politique-Organisations à l’Université de Grenoble. Elle a publié Le marché des défunts en 2008 aux Presses de Sciences Po.